Présentation de l'album " Le Chapelet Enchanté "

 

 

« Le chapelet enchanté » est un album où se retrouvent les prières du chapelet que j'ai mis en musique pour Soliste, choeur et petit ensemble. Après un Credo, un Notre Père, trois Je vous salue Marie et un Gloire au Père arrivent les cinq dizaines. Chaque dizaine comporte quatre éléments:

1) Un extrait biblique (les mystères lumineux) récité sur un fond musical

2) Un Notre Père

3) Dix Je vous salue Marie

4) Un Gloire au Père (Une seule piste par dizaine.)

 

À la fin des cinq dizaines, une pièce instrumentale, Moment Éternel, pour saxophone et piano, vient conclure l'album.

 

 

L'écriture du " Chapelet Enchanté "

 

 

Le tout commence en juin 2003, alors que mon emploi d'étudiant est de faire la réception pour la communauté Montfortaine à Drummondville. Voulant avoir des contrats, je propose à mon employeur, le Frère Gilles Paquette, mes services de jeune compositeur. Il me parle de son souhait d'avoir un Je vous salut Marie entraînant qui pourrait se chanter tout en marchant. Je lui écrit donc ce chant assez rapidement. Nous le présentons aux pèlerins en août. Entre temps, on me demande de choisir une pièce que je pourrais jouer au saxophone accompagné de mon père au piano pour la messe des pèlerins, le 14 août. Une pièce pour la communion. Je décide d'écrire cette pièce et d'y inclure une chorale qui fera des "Ah" à la toute fin. Cette pièce se nommera Moment Éternel.

 

Nous le testons en août de cette année auprès d'un groupe de jeunes pèrerins marchant pour la neuvaine du Cap-de-la-Madeleine à Trois-Rivières. Surprise... ils demandent de chanter le chapelet à tous les jours avec ce chant. Et ce sont ces personnes qui chanteront lors du Moment Éternel.

 

Voyant le grand intérêt pour le Je vous salut Marie et pour le chapelet chanté, je décide de poursuivre l'écriture du chapelet en musique à l'automne 2004. Je finis le Notre Père en octobre et le Gloire au Père en novembre. Plusieurs mois me seront nécessaires pour écrire le Credo. Je voulais représenter musicalement chaque petite section, parfois chaque phrase. C'est par ce chant que je développe le changement de style rapide et le changement de tonalité. Je finis d'écrire le Credo en juin 2005. À cette époque, je faisais également mon cours en Composition jazz au Cégep de Drummondville.

 

Comme le Je vous salue Marie revient 53 fois en une heure, j'ai voulu utilisé l'approche des chants de Taizé. Ainsi, par l'arrangment je pouvais varier ce chant par l'ajout, le retrait ou la réponse de divers instruments.

 

À la fin des cinq dizaines, je trouvais qu'il manquait quelque chose pour conclure le tout. J'ai donc décidé de mettre ma pièce Moment Éternel comme pièce de conclusion de l'album.

L'enregistrement du " Chapelet Enchanté "

 

 

En avril 2005, je vais rencontrer Jean-Denis et Diane Lampron, propriétaires de la boutique Rose Drummond, et leur demande de paraîner le projet. Jean-Denis Lampron étant également diacre permanant. Et je me dis: "On appelle souvent un chapelet un rosaire. Un rosaire... Rose Drummond." Ils acceptent donc de paraîner le projet. Avec leur aide, des lettres sont envoyées afin de demander des dons pour financer ce projet. La communauté Montfortaine acceptera de me faire un prêt.

 

Yvan Paquette accepte à l'été 2005 d'enregistrer cet album à son studio. Je l'engagerai pour trois mois. Étant aux études à temps plein, l'enregistrement se fait à temps partiel. Pour les musiciens, je demande à des personnes qui étudient avec moi ou à des professionnels de la région. La chorale n'existait pas avant et n'a plus existé après. Ce sont des gens du cégep, plusieurs étudiants, qui ont accepté de faire partie de ce projet. J'avais également l'appuie de Sylvie Roberge, professeure de chant au Cégep de Drummond qui m'aidait dans la direction. Ce fut ma première expérience à titre de chef de choeur et d'accompagnateur au piano.

 

Le piano et la guitare ont été enregistrés au début septembre. Pierre Daigneault est venu enregistrer à la fin septembre le saxophone alto pour Moment Éternel et a improvisé au saxophone soprano sur le Je vous salue Marie. Yvan et moi avons découpé le tout et mis ce qu'on voulait garder. La chorale a enregistré pendant deux jours, la première fin de semaine d'octobre. Les autres instruments et la narratrice ont enregistré leurs parties durant le mois d'octobre et au début novembre.

 

Pour la pièce Moment Éternel, j'ai demandé au violoniste Alexandre Croteau de venir jouer une ligne que j'avais écrit au départ pour le piano. Il venait rejouer le thème dans une autre tonalité, alors que le saxophone fait autre chose, permettant un dialogue. Il a part la suite improvisé jusqu'à la fin et nous avons gardé ce que nous voulions lors du mixage.

 

Le lancement s'est fait le samedi 13 décembre 2005 dans les serres de Rose Drummond. Quelques personnes sont venues parler : Jean-Denis Lampron en tant qu'hôte et animateur, le Frère Gilles Paquette, moi-même (évidemment). L'évêque de Nicolet, Mgr Raymond St-Gelais, a aussi accepté de dire quelques mots. 

Des échos jusqu'au Vatican pour le " Chapelet Enchanté "

 

 

En avril 2006, le frère Gilles Paquette me remet une lettre qui, du premier coup semblait bien ordinaire, pronenait du Vatican. Après le lancement, les montfortains avaient tenté par leur réseau de remettre un exemplaire de l'album au pape Benoît XVI. La lettre indiquait que le pape avait bel et bien reçu cet album.